samedi 27 octobre 2018

ouvrage intelligence économique, S'informer,se protéger,influencer PDF


 livre intelligence économique, S'informer,se protéger,influencer PDF.

Si rédiger un manuel d’intelligence économique est une gageure tant le champ est large, divers et en perpétuel mouvement, le pari a pourtant été tenu. Mais, telle une symphonie qui se joue à plusieurs instruments complémentaires, ce manuel a été écrit à plusieurs mains, reprenant ainsi l’un des crédos de l’intelligence économique : si la compétence est individuelle, l’intelligence est collective. L’intelligence économique est devenue depuis la fin du xxe siècle une des pièces maîtresses de la stratégie des entreprises, des territoires, voire même des politiques d’États. Ses apparitions régulières dans les médias, ainsi que les multiples ouvrages qui lui sont consacrés prouvent qu’il est désormais impensable de conduire une entreprise, un projet d’intérêt national ou une politique extérieure sans adopter et pratiquer les méthodologies de l’intelligence économique. Puisant ses fondements à la fois dans la globalisation d’une économie marquée par un fonctionnement en réseaux, puis sa digitalisation d’un côté, et dans les différents champs disciplinaires qui s’en réclament de l’autre, l’IE (acronyme de ce qui est devenu pour nombre de professionnels une marque) est désormais un concept officiel, une pratique avérée et une méthodologie d’action que tout décideur se doit de pratiquer au quotidien. Mais se définir comme un expert en IE reste malgré tout un défi compliqué à tenir. Sa structure multidimensionnelle et multidisciplinaire en fait un « champ d’étude et de pratique » si vaste qu’il faudrait un savoir encyclopédique pour l’embrasser tout entier. C’est pourquoi nous avons choisi de faire appel aux experts français les plus reconnus dans leur domaine pour rédiger les sections très ciblées que nous avons décidé d’aborder dans le manuel. Leurs noms sont cités dans le sommaire ainsi que dans la page « Les auteurs » fin d’ouvrage, et le lecteur s’apercevra que la diversité des expertises a permis d’offrir une vue d’ensemble quasiment complète du concept, de la réalité de sa mise en pratique et des méthodes qui lui sont propres. Nous souhaitons ici remercier les auteurs de ces sections et surtout saluer le travail de coordination qui a été entrepris par l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) pour que la formation en IE devienne indispensable et incontournable dans l’enseignement supérieur en France. Cet ouvrage s’appuie donc sur des contributeurs qui tous enseignent et/ou pratiquent l’IE dans des institutions généralistes ou spécialistes d’IE en France. Nous remercions particulièrement les contributions des écoles ou universités dites « pilotes » de l’IE et qui œuvrent avec l’INHESJ depuis des années (par ordre alphabétique) : École de management de Normandie, Grenoble École de management, Skema Business School et Université Paris-Dauphine. Des institutions référencées en France comme étant des formations reconnues en IE sont évidemment parties prenantes dans ce manuel, telles que l’École de guerre économique et l’université de Poitiers (IAE), qui ont été des pourvoyeurs de compétences en IE depuis des décennies.
C’est pourquoi cet ouvrage est un manuel théorique et pratique qui a une double ambition : former et informer pour agir mieux et plus vite afin « d’entrer ensemble en stratégie ». 1. Former les étudiants des niveaux licence, master et même doctorat, qui se préparent à entrer dans la vie professionnelle  : que ce soit une vie dans une entreprise, comme manager, créateur ou consultant, une vie académique de professeur et de chercheur, ou enfin de fonctionnaire, toute activité professionnelle demandant une maîtrise de l’information stratégique. À l’heure du big data, de la digitalisation de l’économie, celui ou celle qui saura comment repérer, analyser, capter et rendre utile l’information dont il a besoin deviendra un acteur de choix pour toutes les organisations. Être formé à l’IE, dans toutes ses dimensions, savoir mettre en action les méthodologies et les stratégies ciblées pour traiter l’information, et par voie de conséquence, la connaissance, est un atout fondamental des talents de l’économie de la connaissance, c’est-à-dire l’économie du xxie siècle. Il est inimaginable d’étudier dans un cursus supérieur sans être formé à l’IE, et il est évident que dans le domaine de l’IE, les postes et nouveaux métiers vont fleurir dans les années qui viennent. La sensibilisation ou l’expertise en IE est de plus en plus et sera une compétence recherchée par toutes les organisations, privées ou publiques. 2. Informer est également une priorité de ce manuel. Si depuis une vingtaine d’années, l’IE s’est enfin ancrée dans les pratiques, le vocabulaire et les champs disciplinaires académiques, il reste encore un travail évident de coordination, de dialogue public privé, de cascade et de soutien de la politique publique vers la politique économique du pays. Plus nos jeunes diplômés seront informés sur les enjeux de l’information et de la connaissance, plus ils seront formés à agir en milieu professionnel, et plus la France gagnera en compétitivité, en efficacité et en influence sur la scène internationale. Trois parties et neuf chapitres structurent le manuel : 1. La première partie propose un tour complet de l’IE en France et des conditions de son émergence dans le monde. Trois chapitres composent cette partie : le premier revient sur le concept, ses fondements théoriques, ses définitions, son déploiement dans les entreprises et dans la politique publique et territoriale française. Le contexte économique de la fin du siècle dernier justifie l’apparition et l’intérêt de l’IE comme méthode et principe de maîtrise et de traitement de l’information à des fins stratégiques, donc économiques, politiques et sociales. Les deuxième et troisième chapitres permettent d’identifier le rôle de l’IE dans la géopolitique et comme outil au service du commerce international. 8 Intelligence économique 2. La deuxième partie permet au lecteur d’entrer profondément et en détail dans les différentes dimensions de l’IE  : s’informer, se protéger et influencer sont les trois chapitres qui composent cette partie. Des contributions très riches avec des exemples concrets donnent un cadre de compréhension des différentes facettes de l’IE. Il est intéressant de constater que le lecteur peut être sensibilisé globalement à toutes ces facettes, mais il peut aussi préférer se spécialiser sur l’une ou l’autre des dimensions de l’IE, et c’est là tout l’intérêt. Contrairement à des concepts qui relèvent d’approches mono disciplinaires, la veille, l’audit, l’influence, les lobbyistes, la sécurité, le knowledge management ou encore la normalisation sont autant de pratiques, de métiers, de disciplines à part entière mais qui, lorsqu’elles sont coordonnées au sein d’une organisation, se définissent comme une stratégie d’IE. 3. Enfin, la troisième partie s’attèle à l’IE en action. Elle couvre surtout les méthodologies actionnables pour pratiquer l’IE  : concevoir une démarche d’IE, développer une intelligence marketing, etc. Le dernier chapitre a pu être écrit aujourd’hui, mais il aurait été difficile de le rédiger il y a dix ans, alors que l’IE était encore à la recherche de sa cohérence pour les organisations. Présenter les compétences et les métiers actuels et futurs, des exemples de carrières de diplômés d’IE nous a semblé pertinent et digne d’intérêt pour des étudiants qui non seulement sont en apprentissage, mais également (et c’est heureux) en questionnement sur leur avenir professionnel. Un recueil d’exercices, qui se trouve sur le site compagnon de l’ouvrage, complète ce manuel. Il ne nous reste plus désormais qu’à vous souhaiter une bonne lecture dans ce qui, plus qu’un manuel de base, peut et devrait constituer pour vous une « encyclopédie » de l’IE à l’usage des débutants, apprenants ou déjà praticiens. Nous espérons que vous en trouverez toute l’utilité pour vos formations et surtout pour vos choix d’avenir professionnel ! 


https://www.biblioleaders.com/2018/10/intelligence-economique-sinformerse.html

Télécharger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire