mercredi 10 avril 2019

L'art d'enseigner : comment bien enseigner à nos enfants aujourd'hui? en PDF

L'art d'enseigner : comment bien enseigner à nos enfants aujourd'hui? en PDF  
L'art d'enseigner : comment bien enseigner à nos enfants aujourd'hui? en PDF
L'art d'enseigner : comment bien enseigner à nos enfants aujourd'hui? en PDF  
Parce qu’enseigner demande à chaque professeur de créer des conditions d’apprentissage et d’épanouissement favorables à tous les élèves, cet exercice constitue bien un art, celui de faire la classe, et nous espérons que cet ouvrage aura donné une meilleure vision de sa complexité.
L’enseignant mobilise en effet des ressources multiples pour faire face à des situations toujours diverses et mouvantes, qui nécessitent beaucoup d’énergie,d’inventivité et de capacité de remise en question. Car si l’école est bien le lieu où les élèves passent des épreuves encadrées par des éducateurs, il est aussi celui où les éducateurs se trouvent mis à l’épreuve par leurs élèves ! Cette réciprocité relationnelle doit pouvoir être acceptée et accueillie par les adultes, car c’est elle
qui enrichit un métier qui ne se limite évidemment pas à une transmission unilatérale de savoirs et de savoir-faire. Certes, l’intérêt pour sa matière que le professeur parvient à susciter chez les élèves constitue en grande partie ce qui assoit son autorité auprès d’eux. Cependant, éveiller cet intérêt nécessite de mettre le savoir pur à la portée de tous les élèves, en s’intéressant soi-même à ce
qui les motive, à ce qui les préoccupe, ou à ce qui les met en difficulté.
Le professeur évolue donc dans sa classe de manière physique, certes, mais aussi de manière intellectuelle et psychologique : les représentations, les idéaux, les modèles, les convictions, les aspirations, les méthodes qu’il apporte au départ ne peuvent pas rester figés, au risque d’engendrer beaucoup de désillusions et de souffrances de part et d’autre du bureau. Au même titre que l’enseignant ouvre ses élèves sur le monde, aiguise leur curiosité et leur esprit critique, sa classe
doit rester un espace ouvert sur ce qui se passe à l’extérieur, au sein de l’établissement en matière de projets pédagogiques, d’interventions ciblées proposées aux élèves, de relations entre pairs ; mais également sur ce qui se passe au sein de la sphère familiale, afin d’associer le plus respectueusement et le plus efficacement possible les parents à la réussite de leurs enfants. Même porte fermée, la classe n’est jamais un huis clos. Et même lorsqu’il est en classe, un élève reste toujours avant tout un enfant ou un adolescent.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire